Mochitsuki 2015

Every year members of Arashi Daiko and students lend a hand with the annual mochi-tsuki or rice pounding event held at the JCCCM. Mochi (rice cakes) are a traditional Japanese new year’s food item and members and friends of the JCCCM come together and volunteer their time to help make several hundred pounds of the chewy substance, the sale of which helps support the JCCCM. For the past two years, this event has been held earlier in the fall in order to move most of the production outdoors and thus reduce the amount of rice flour in the air. // Chaque année, les membres d’Arashi Daiko et leurs étudiants prêtent main pour l’évènement annuel du mochi-tsuki ou le martèlement de riz tenu au CCCJM. Les mochi (gâteaux de riz) sont un aliment traditionnel japonais consomé à l’occasion du nouvel an et les membres et amis du CCCJM donnent de leur temps pour aider à faire plusieurs centaines de livres de la substance dont la vente aide à soutenir le CCCJM. Pour les deux dernières années, cet événement a eu lieu plus tôt dans l’année, à l’automne, afin de permettre la production d’avoir lieu à l’extérieur et donc de réduire la quantité de farine de riz dans l’air.

This year we had the benefit of a very special guest appearance : Tetsumi Hanaoka, from Kodo, who came to lend a hand in the preparations. Tetsumi-san very generously fed our hearts and soul with his singing, dancing, and good cheer during our many hours of mochi making labour! Thank you Tetsumi-san! You made this year’s mochitsuki extra special! // Cette année, nous avons eu un invité très spécial: Tetsumi Hanaoka, de Kodo, qui est venu prêter main-forte dans les préparations. Tetsumi-san a très généreusement alimenté nos cœurs et âme avec ses chansons, danse, et bonne humeur lors de nos nombreuses heures de travail! Merci Tetsumi-san! Vous avez rendu le mochitsuki de cette année extraordinaire! 

Our good old faithful mochi cutting machine sadly broke down this year so a majority of this year’s production was all hand rolled. The resulting mochi were far less uniform in size, but were nonetheless made with lots of love! // Notre bonne vieille machine qui découpe les mochi est malheureusement tombé en panne, donc la majorité de la production de cette année était entièrement roulé à la main. Les mochi résultant étaient beaucoup moins uniforme en taille, mais ont néanmoins été faites avec beaucoup d’amour!

 

Les fruits de notre travail! // The fruits of our labour! #mochitsuki

A post shared by Arashi Daiko (@arashi_daiko) on

Mochi is often consumed in a soup called ozoni on New Year’s day and is thought to bring good luck and fortune for the year to come. Each family and region has their own variation, but here is a quick recipe to get you started if you’re curious. Enjoy! // Les mochi sont souvent consommés dans une soupe appelée ozoni le jour du Nouvel An et la tradition veut que la consommation du mochi apporte bonne chance et fortune pour l’année à venir. Chaque famille et région ont leur propre variation, mais voici une recette rapide pour vous donner une idée de la chose. Bon appétit!